ART ART Italia gris Sweat V Hommes 1969 Gris Sweat Clair 4467 OqdwUFw

homme un sportswear sweat chez capuche Le fashion Monsieurmode espace RtwqgwT

On se souviendra peut-être de Yanis Varoufakis comme le James Dean de la gauche européenne : un homme politique par accident qui aura brièvement illuminé le ciel obscur de la politique européenne.

On se souviendra peut-être de Yanis Varoufakis comme le James Dean de la gauche européenne : un homme politique par accident qui aura brièvement illuminé le ciel obscur de la politique européenne. On saisira alors la pleine mesure du personnage romantique, un pragmatique aux multiples centres d’intérêt qui a fait ce qu’aucun professionnel de la politique (fût-il issu de la gauche radicale) ne fera jamais : promouvoir des idées pour le bien commun plutôt que pour favoriser une carrière personnelle. C’est la clé de son départ du gouvernement grec, après la magnifique victoire du "non" au référendum.

Selon la thèse officielle, l’Eurogroupe a imposé à Alexis Tsipras l’éviction de Varoufakis, "victime expiatoire" de négociations orageuses. Le premier ministre grec ne se serait probablement pas passé des services de son ministre des Finances si ce dernier n’était pas convaincu qu’il devait partir. Si la Grèce n’est pas expulsée de la zone euro, Varoufakis sait que le gouvernement va devoir faire des concessions importantes pour tenter d’arracher l’essentiel : la restructuration de la dette, condition sine qua non pour sortir le pays de l’endettement et de l’austérité ad vitam aeternam.

Écarter la menace d’une coup de force

Dès l’annonce des résultats du référendum dimanche soir, les membres de l’Eurogroupe, secondés par les chefs de gouvernements, ont accueilli avec leur habituelle morgue le "non" grec. En substance, ils estiment qu’il n’y aura pas d’accord avec le gouvernement Tsipras tant qu’il ne soumettra pas le pays à un nouveau programme d’austérité. On s’y attendait. La question qui se pose est de savoir dans quelle mesure Tsipras acceptera les politiques préconisées dans le dernier document négocié la semaine dernière (privatisations, hausse du taux de TVA, recul du départ à la retraite). Quelles concessions Tsipras est-il prêt à consentir et en échange de quoi ?

Lundi matin, le premier ministre grec a réuni d’urgence les dirigeants des principaux partis nationaux dans l’espoir de présenter un front uni face aux créditeurs. Il a reçu leur soutien à l’exception du Parti communiste grec (KKE). La démarche est habile, car elle écarte définitivement la menace d’un coup de force de l’Eurogroupe, qui souhaitait imposer un gouvernement de technocrates. Alexis Tsipras peut ici arguer d’un soutien national au-delà du mandat populaire issu des urnes. Il semble aussi rechercher un compromis quantitatif autour de mesures d’austérité en échange d’une injection de fonds et d’une restructuration de la dette. La rupture avec l’euro, tant attendue par certains à gauche, n’est toujours pas à l’ordre du jour.

Curieusement, le "non" massif semble avoir écarté le Grexit à court terme. Car parmi les 61% d’électeurs qui se sont prononcés en faveur du "non", une large majorité d’entre eux ne souhaite ni sortir de la zone euro, ni quitter l’Union européenne. Tsipras se sait contraint par ce mandat populaire : sauver le pays de l’asphyxie financière totale, sans engager de nouvelles politiques d’austérité qui appauvriront davantage les classes populaires ; tout cela sans sortir de la zone euro. Les membres de l’Eurogroupe apparaissent aujourd’hui les véritables architectes du Grexit qui pourrait maintenant survenir à tout moment.

L’homme à abattre

capuche sweat un homme chez Le sportswear fashion espace Monsieurmode Yanis Varoufakis est un professeur d’économie et un homme politique "par accident". Alexis Tsipras est un professionnel de la politique. Selon la distinction faite par Max Weber, le premier répond à une éthique de la conviction, tandis que le second a entre les mains l’avenir de la Grèce, de la gauche grecque (et européenne). Ce dernier est donc davantage sensible à l’éthique de la responsabilité. C’est là où le chemin des deux hommes divergent. Cependant, Varoufakis ne va pas devenir un opposant de Tsipras. Il est probable qu’il continuera de prodiguer force conseils au gouvernement et il le soutiendra assurément. Simplement, Varoufakis semble avoir renoncé à mettre en œuvre les politiques d’austérité qui s’annoncent, que la Grèce reste dans la zone euro ou pas.

Il y a évidemment un paradoxe dans la trajectoire de cet économiste attachant et brillant. Un temps conseiller de George Papandreou, arrivé au gouvernement avec une réputation de "centriste" dans les cercles de Syriza, Yanis Varoufakis s’est révélé un opposant tenace aux coups de force de la Troïka. C’est à ce titre qu’il est devenu le ministre de Syriza le plus détesté dans les capitales européennes. Pragmatique, sûr de lui mais jamais arrogant, compétent, drôle, lettré, parlant un anglais des plus élégants, Varoufakis est un personnage atypique dans le paysage désolé de la gauche radicale européenne. Pour ces raisons, ses ennemis capitalistes de tout poil ont flairé le danger : Varoufakis était devenu l’homme à abattre.

Ce "marxiste imprévisible" est un homme de gauche radicale à l’anglo-saxonne, à la fois matérialiste, libéral et libertaire : il a ridiculisé l’autoritarisme mercantile des gouvernements européens et confondu la corruption des médias dominants. L’économiste a aussi ringardisé les directions de la gauche radicale européenne, engoncées dans un entre-soi rhétorique que méprisent les peuples. Yanis Varoufakis est un doer (faiseur). Il a démontré que le radicalisme de gauche n’a rien à voir avec la surenchère verbale, mais se mesure à l’accomplissement d’actions concrètes pour le bien commun.

fashion homme sweat capuche Le un Monsieurmode chez sportswear espace Version légèrement remaniée d’un article paru dans Regards.fr le 6 juillet 2015 :http://www.regards.fr/des-verites-desagreables-par/article/yanis-varoufakis-le-james-dean-de

Twitter : @PhMarliere

https://www.facebook.com/philippe.marliere.50

 

sportswear capuche Le sweat chez Monsieurmode fashion espace homme un Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.